DE

DUREX SA

Coupler deux énergies, combien ça coûte

Un souffle nouveau

Il souffle un vent de renouveau dans le domaine des énergies renouvelables. Le soutien de la confédération et des cantons renforcent le choix des propriétaires à opter pour un nouveau chauffage respectueux de l’environnement. L’utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du chauffage du bâtiment devient plus efficace et rationnelle.


 La biomasse : elle met en valeur les différentes façons d’utiliserl’énergie issue du bois.

Le bois peut être débité en bûches d’un mètre ou d’un demi-mètre, haché sous forme de copeaux de bois déchiquetés, ou transformé en granulés de bois (pellets). Ses différentes applications élargissent les possibilités d’utilisation de l’énergie biomasse. On la retrouve de plus en plus dans l’habitat individuel, les locaux administratifs et les complexes industriels. Sa propreté de fonctionnement exempte d’émissions en particules fines est une garantie d’utilisation pour les générations à venir.


 Les pompes à chaleur : la pompe à chaleur a pris un essor retentissant grâce à ses dimensions toujours plus réduites et ses performances de puissance.

Ses applications sont multiples et son atout principal est le nombreux choix de possibilités d’installations.

La géothermie par pompe à chaleur est la technique énergétique la plus efficiente. La chaleur issue de la terre est stable et seules les limites de profondeur de forage peuvent être un frein à son exploitation. Nappe phréatique, région marécageuse ou forte densité de réseaud’eau sont autant d’obstacles qui peuvent empêcher son développement.

En comparaison, la pompe à chaleur air-eau, utilisant la chaleur de l’air, ne subit pas ces contraintes d’installation. La compacité des pompes à chaleur air-eau est devenue un allié indéniable des créateurs de projets. Que ce soit dans la rénovation ou dans le nouvel habitat, la solution passe par le choix de son emplacement. Si la place est réservée dans le local technique, son emplacement sera défini à l’intérieur. Au contraire, dans des espaces exigus, on choisira alors de la placer à l’extérieur du bâtiment. Souplesse et large de gamme de puissance sont les 2 arguments principaux qui reviennent souvent dans les discussions entre professionnels et particuliers.

 

Multi-énergies solaires: l’énergie solaire a trouvé une application importante dans la valorisation des systèmes multi-énergies.

Couplé à une installation mazout ou gaz à condensation, elle hausse le degré d’efficience d’un chauffage à énergie fossile. La chaleur, captée par les panneaux solaires, est prioritaire. La chaudière mazout ou gaz à condensation ne sert que d’appoint de chaleur au cas où le besoin est nécessaire. L’énergie solaire se distingue par deux utilisations possibles.

La chaleur produite par les capteurs solaires thermiques est utilisée pour l’eau chaude sanitaire et le chauffage.

Sa 2ème utilisation est la production d’électricité par capteurs solaires photovoltaïques. L’électricité produitesert à l’utilisation domestique, l’alimentation d’un corps de chauffe électrique ou encore la revente dans le réseau pour les grandes installations.

L’énergie solaire est la seule énergie gratuite. L’arcjurassien est une région propice à cette énergie et ses habitants l’on bien comprit, car l’on rencontre un nombre toujours grandissant de toits équipés de capteurs solaires.         


Le tournant énergétique est en marche : la confédération, sous l’impulsion de la conseillère fédérale Doris Leuthard, amis en place une ordonnance énergétique que les cantons doivent appliquer avec un soutien financier chargé de promouvoir les énergies renouvelables.

Les cantons de l’arc jurassien organisent des soirées d’information pour renseigner la population sur les subventions disponibles et leur cadre d’application. Les services de l’énergie des cantons du Jura, de Berne et de Neuchâtel et les professionnels de l’énergie renseignent chaque propriétaire sur les avantages liés à une demande de subvention.